TP Vision France : « Nous voulons renforcer le côté désirable de notre marque »

Connue pour sa puissante signature Ambilight, Philips souhaite renforcer le côté désirable de sa marque. Pour cela Jean-Yves Fabre-Darcourt, Directeur Général TP Vision, souhaite mettre l’accent sur la visibilité, l’affection du consommateur et la légitimité des produits. Mais avant tout, TP Vision est là pour véhiculer des ondes positives malgré une activité perturbée.

Confortique : Vous occupez le poste de Directeur Général au sein de du groupe TP Vision France depuis le début du mois de mars. Quelques jours plus tard, vous avez dû faire face à la crise du Covid-19. Comment avez-vous appréhendé vos nouvelles responsabilités durant cette période assez particulière ?

Jean-Yves Fabre-Darcourt : Très bien ! Quitte à démarrer un nouveau challenge autant que cela se fasse dans les pires des conditions, pour pouvoir vivre les meilleures après. Ce fut un début d’expérience particulièrement intense mais, j’ai pu m’appuyer sur des équipes qui connaissent parfaitement l’entreprise, et cela m’a été d’un très grand support. Avec le Covid-19, le télétravail a été obligatoire mais positif pour TP Vision, nous avons réussi à continuer de communiquer entre nous et avec nos clients pour la partie commerciale. Donc pour conclure cette réponse, ce fut à la fois dur et très agréable, notamment grâce à l’équipe.

Confortique : Parlons maintenant de la crise sanitaire que nous venons de traverser, et qui a eu pour conséquence l’annulation de l’Euro et des Jeux Olympiques. Comment TP Vision a été impacté économiquement par cette pandémie ?

Jean-Yves Fabre-Darcourt : Au niveau des produits, nous avons été obligés de décaler un certain nombre de lancements, destinés à ces différents évènements. Nous avons probablement, à cause d’une demande plus faible, joué un peu plus long sur nos gammes actuelles. Notre outil industriel a été très flexible, ce qui nous permet de lancer nos nouveautés avec quelques mois de retard, mais sans trop d’incidence. Sur l’aspect économique, nous sommes bien en dessous des prévisions – pour les mois de mars, avril et mai – mais nous l’assumons. Nous profitons également des tendances positives du marché qui ont suivi. De ce fait nous avons eu un mois de juin extrêmement correct, qui nous replace dans notre dynamique annuelle. Cela ne rattrape pas totalement notre retard mais, nous estimons que nos capacités sont suffisantes pour gérer convenablement la situation des mois qui suivent. A savoir aussi, que nous n’avons ni eu recours, ni eu besoin de mettre nos équipes en chômage partiel.  

Confortique : D’un point de vue marketing, avez-vous prévu des évènements en magasins afin de relancer l’activité, accompagner les clients leurs achats ?

Jean-Yves Fabre-Darcourt : Pour les actions du premier semestre qui étaient prévues, sur la période difficile, nous avons pu continuer à communiquer sur la marque à travers les sites de nos clients. Toutes les opérations que nous aurions pu monter sont liées aux nouveautés, qui sont en train d’arriver sur juillet-août. De plus, le décalage des soldes au 15 juillet nous fait vivre une période assez particulière. Nous préférons donc attendre la période Back to school – septembre, octobre – pour nous remettre en visibilité.

Confortique : Quelles sont vos perspectives d’avenir en matière d’innovations? Avez-vous des projets en cours, qui ont été pensés avant, pendant ou encore après le confinement ?

Jean-Yves Fabre-Darcourt : Nous n’avons pas ralenti, bien au contraire, nos innovations. Toutes les nouveautés technologiques vont être mises sur le marché très rapidement. Nous allons mettre en avant des produits- comme nos nouveaux OLED – dotés d’une intelligence artificielle avec une  qualité d’image améliorée. Nous allons également poursuivre notre série ONE, qui a eu du succès au niveau européen, avec un nouveau style. Ce sont des produits parfaitement adaptés pour entretenir une relation entre l’image et le son. Sur la seconde partie de l’année, nous lancerons des nouveautés audio avec des enceintes Wi-Fi, qui se connectent avec des téléviseurs Philips 2019-2020. C’est une gamme qui permettra de profiter d’un son sans fil et de la technologie Ambilight. Les clients pourront même faire chez eux ce que l’on appelle du multi-room. Le partenariat avec Bowers et Wilkins est toujours d’actualité avec la sortie de produits – 48 pouces OLED – plus abordables sur la fin de l’année. Des nouveautés en matière de casques seront également disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *