Paris Audio Video Show 2019 : Un renouvellement gagnant

Le plus grand événement dédié à la Hi-Fi et au Home-Cinéma en France était de retour, du 19 au 20 octobre. En effet, le 15e arrondissement de la capitale a accueilli la 2e édition du Paris Audio Vidéo Show. Un moment de rencontre et d’échange entre les consommateurs et les entreprises. Cette année, plusieurs anniversaires ont été fêtés, avec une fréquentation record.

Pour sa seconde édition, Paris Audio Video Show a voulu repenser son organisation de l’an passé. Un pari qui s’est avéré gagnant puisque l’événement a enregistré une croissance de l’affluence, de l’ordre de 50 %, par rapport à 2018. En effet, 8 867 visiteurs sont venus découvrir les 300 marques en démonstration. Parmi elles, 289 étaient exposées. Au total, 1 373 professionnels se sont rendus sur place pour la journée qui leur était dédiée. A noter que cela a permis d’augmenter cette fréquentation de 56 % en seulement 2 ans d’existence. La presse, quant à elle, était représentée par 307 journalistes. Durant ces 3 jours, des conférences thématiques et des animations étaient également prévues pour rythmer les journées. Cette année, la marque Focal et le Walkman Sony ont fêté leurs 40 ans.

Un concept repensé et qui fonctionne

Placé sous le signe du changement, Paris Audio Video Show 2019 a vu les choses en grand pour ces 2 ans. Tout d’abord, un second espace de démonstrations a été installé, ce qui a permis d’accueillir plus d’exposants. Une initiative qui s’est avérée concluante si l’on en juge le nombre d’entrées. L’évènement a attiré une population qui serait plus jeune, plus familiale, mais aussi plus féminine que depuis sa création.
Inaugurée l’année dernière, la journée spéciale professionnels a repris du service, suite aux résultats plus qu’encourageants de 2018. Le nombre de spécialistes présents a augmenté de 56 %. Un tiers d’entre eux étaient représentés par des revendeurs de l’industrie. Un point positif pour ce nouveau rendez-vous B to B.
Des présentations exclusives d’enceintes se sont déroulées au cours de ces 3 jours. Parmi elles, Pearl Akoya de la marque Cabasse, sorti au mois de novembre, Phantom Reactor black de Devialet qui diffuse un son allant jusqu’à 900 Watts et 98 dB ou, encore, le modèle stéréo Elipson W35.  
Cependant, il y a une chose qui n’a pas changé. Il s’agit de la mise à l’honneur des produits connectés et nomades. Comme à son habitude, le célèbre casque audio est classé à la première place par les consommateurs, pour son utilisation très tendance. Juste derrière arrivent les enceintes connectées intelligentes, encore récentes sur ce marché.

Un gros succès pour les conférences

Plusieurs thématiques ont été abordées tout au long du Paris Audio Video Show : de la musique au marché de l’audiovisuel en passant par la technique, il y en avait pour tous les goûts. Ces différents domaines étaient regroupés sous forme de conférences plénières, animées par le journaliste PP Garcia. Les professionnels étaient reçus pour proposer des solutions, mais aussi évoquer les technologies tendances devant les spectateurs. Des annonces majeures de l’industrie du son et de l’image ont aussi été faites. Inaugurés l’année dernière, l’ensemble de ces séminaires ont, d’ailleurs, été très relayés sur les réseaux sociaux. Au total, 35 000 vues ont été enregistrées, sur tout le week-end. En plus de cela, les exposants ont eu l’occasion de communiquer avec les consommateurs sur le lancement d’un de leurs produits, au sujet de célébrations au sein de leur marque ou encore sur les technologies actuelles. Des ateliers de démonstrations pour une optimisation des équipements hi-fi étaient également organisés.

Les trophées Masterpieces

La première cérémonie de remise de trophées a officiellement été lancée sous le nom de Masterpieces. Lors de celle-ci, 3 prix ont été décernés. L’entreprise Sony, s’est vue récompenser dans la catégorie “Meilleur produit”, avec son projecteur VPL-VW-760 ES diffusant une image en 4 k avec une source lumineuse laser. Digne de ceux que l’on retrouve dans les cinémas, il est idéal pour les pièces équipées en home cinéma. Conçu avec un objectif asphérique à l’avant et d’une luminosité de 2 000 lumens, il est possible de voir les moindres détails d’une image, avec de belles couleurs.
L’entreprise Focal a, quant à elle, remporté le prix de la “Meilleure démonstration hi-fi”, avec ses enceintes qui ont fait sensation. Le premier produit, Chora 826, appartient à la nouvelle ligne et est équipée d’un lecteur tout-en-un, Uniti Atom, de Naim Audio. Le second, Kanta, offre une expérience home cinéma exceptionnelle grâce à Uniti Atom, de Naim Audio. Le troisième, Spectral 40th, a été créé spécialement pour les 40 ans de la marque.
Pour finir, Sound United a été élu pour la “Meilleure démonstration Home-cinéma” avec sa salle équipée de la technologie Imax Enhanced, appartenant à la gamme Delta de Classé. Une innovation conçue en partenariat avec DTS, Sony et Xtrem Screen.

40 ans, ça se fête

Cette année n’est pas comme les autres puisque Paris Audio Video Show a célébré 2 anniversaires. Tout d’abord, le fameux Walkman de Sony a soufflé sa 40e bougie. Symbole de toute une génération, il a permis à de nombreuses personnes d’écouter de la musique n’importe où, à tous moments. Une véritable innovation lors de sa création, en 1979.
La marque Focal, spécialisée dans les solutions de haute fidélité a, elle aussi, franchi le cap de la quarantaine. Pour l’occasion, les enceintes Spectral 40th ont été conçues. Ce produit reprend tous les codes du hi-fi qui caractérise l’enseigne. Son coffret à structure Gamma garantit une rigidité et une protection aux enceintes. De plus, ses haut-parleurs sont en fibre d’aramide. Un véritable plaisir pour les oreilles que le son soit fort ou faible et peu importe le style musical. Spectral 40 th mesure 1148 x 303 x 424 mm pour un poids total de 46 kg.
Une année concluante, donc, sur tous les points. De nombreuses animations comme du gaming en VR (réalité virtuelle), un salon tatouage éphémère ou, encore, un concert organisé par Yahama, ont également rythmé l’évènement. Reste à espérer que la 3e édition connaisse le même succès.