Fnac Darty passe la seconde sur le marché des mobilités urbaines

Dès le printemps 2020, le groupe Fnac Darty commercialisera l’Ami, une voiture électrique et sans permis, construite par Citroën. Grâce à ce partenariat inédit tissé entre les deux groupes, le véhicule pourrait devenir incontournable dans les centres-villes.

L’Ami, la petite voiture électrique et sans permis de Citroën, fera son apparition dans les magasins Fnac et Darty au printemps prochain. Depuis deux ans, le groupe se tourne vers les mobilités urbaines propres. Après les trottinettes électriques, les hoverboards ou les vélos à assistance électrique, Fnac Darty passe à la vitesse supérieure. Le 27 février dernier, l’Ami a été présenté à la presse, lors d’une cérémonie à la hauteur de l’évènement, à la défense Aréna de Nanterre. Une occasion de découvrir le dernier né de la marque aux chevrons, mais aussi de connaitre les stratégies commerciales des deux groupes. La démarche de Fnac Darty est inédite, c’est la première fois qu’un véhicule sorti des usines d’un constructeur automobile sera commercialisé dans ce type de commerce. Le groupe Fnac Darty confirme sa place d’acteur incontournable de la mobilité, tout en cassant les codes de la distribution. Par ce partenariat inédit, Citroën souhaite donner à l’Ami l’image d’un bien de consommation démocratisé. Le fabricant nourrit une ambition : voir son véhicule envahir les centres-villes.

Un véhicule d’avenir

Après la 2CV, la DS ou la Méhari, Citroën présente l’Ami comme un véhicule qui marquera l’histoire de la firme. Accessible pour les conducteurs dès 14 ans, Citroën ne la présente pas comme une voiture, mais comme « une solution de mobilité urbaine ». Elle est, d’ailleurs, entièrement conçue pour les trajets en ville, puisqu’elle est dotée d’une vitesse de pointe à 45km/h, et d’une autonomie de 70km. De plus, elle est facile à garer puisqu’elle n’est longue que de 2,40 mètres, mais présente un confort similaire à celui d’une voiture classique. L’Ami se recharge à l’aide d’une simple prise 220V et n’émet aucun gaz carbonique. Véritable pari sur l’avenir de la marque, ses acquéreurs ne craindront plus les volontés de certaines grandes villes de restreindre la circulation des véhicules thermiques.

En plus des concessions du fabricant, les clients pourront commander l’Ami dans 30 magasins FNAC et Darty, ainsi que sur fnac.com et darty.com. Le véhicule sera livré dans un délai de 3 à 4 semaines. Les magasins choisis pour le commercialiser disposeront d’un espace dédié à sa présentation. Enfin, pour les magasins qui n’auront pas cette chance, un stand éphémère ambulant se lancera dans un tour de France de présentation du véhicule, à proximité des magasins du groupe. L’ami pourra ainsi être essayé par un maximum de clients.

3 questions à Olivier Garcia, Directeur des produits pour le groupe Fnac Darty.

Comment ce projet est-il né ?

Citroën et le groupe Fnac Darty se sont croisés au bon moment. Nous avons commencé, il y a deux ans, à commercialiser nos premiers objets de mobilité urbaine. Notre clientèle est extrêmement intéressée par ces nouvelles solutions, plus pratiques et plus flexibles. Nous avons lancé il y a deux ans la distribution d’hoverboards et de trottinettes électriques. Deux ans plus tard, nous sommes leaders de la distribution de trottinettes électriques. Nous ne nous sommes pas trompés, ces outils ont leur place dans nos magasins. Citroën nous a contactés pour que nous fassions de la vente en ligne et de la communication sur ce projet. Mais nous nous sommes dit qu’il fallait aller plus loin.

Fnac Darty est-il véritablement en train de sortir de l’univers de la maison ?

Nous réfléchissons en unité de besoins pour la clientèle qui fréquente nos magasins. Quelles sont ses aspirations et de quoi a-t-elle envie? Les côtés flexibles innovants et écologiques sont les préoccupations que nous constatons. Nous nous sommes demandés si nous avions un espace dans ce domaine et c’est le cas, car nous restons dans notre ADN de départ, à savoir l’innovation et la technologie.

Fnac Darty a une stratégie d’alliance avec des marques disposant d’un fort capital sympathie. Citroën en fait-elle partie ?

Oui, bien sûr. Nous travaillons avec des marques qui ont du sens, des convictions. Entre la Méhari ou la 2CV, dans l’imaginaire des gens, Citroën est la marque sympa. Nous sommes très contents de les accompagner. •